Dans lequel je fais le tour du monde

blogmeifyoucan-160Je profite d’une pause. Mon équipe et moi on a été super efficace sur les dernières énigmes, ce qui nous donne presque 24h de répit.

Parce que, les gens, faut que vous sachiez, le tour du monde avec Pokanel c’est le MAL. Pire que les blogs.

Déjà, tous les soirs, entre 17h et 18h on se prends la tête pour trouver la destination du lendemain. Et à 22h on a 6 énigmes à résoudre jusqu’au lendemain minuit. On est donc en perpetuelle ébullition intellectuelle. Im-pos-sible de penser à autre chose. Même la nuit on en rêve.

Tu te moques?

Je te donne un exemple.

« A chaque nouvelle énigme de moi,
vous faites des bonds de joie !
C’est très gentil mais…
Vous finirez par vous casser quelque chose !
Il n’y a pas que le travail qui vaille,
On peut aussi se contenter du début de l’indice
Et pour la suite, rester couché et se reposer… »

La réponse c’est Australie. Ah ah tu fais moins le malin! Tu comprends maintenant pourquoi je ne suis pas trop présente, maintenant?

Publicités

Le mystère de la centrale vapeur

centraleJ’ai une mini centrale vapeur depuis environ 8 ans. Cadeau de Belle Maman, effarée à l’époque que je n’ai pas de fer à repasser.

Du coup, je me suis mise au repassage. Pour les trucs vraiment froissés. Faut pas exagérer non plus.

Ce qu’il y a de bien avec une centrale vapeur, c’est qu’en une seconde et demi, ta chemise elle est impec, sans plis ni rien. Le rêve, quoi. Ca, plus le Dyson, les tâches ménagères sont évacuées en 1/4 d’heure par semaine. Je ne compte pas le temps passé à faire la vaisselle, c’est le boulot de Monsieur.

Mais le drame me guettais: brutalement, sans raisons, un soir de  2007, le fer a arrêté de cracher de la vapeur. Comme si les petits trous en dessous étaient bouchés, alors que non.

Tu penses bien que j’ai arrêté illico de repasser.

Jusqu’à la semaine dernière.

J’ai ressorti le fer. J’ai mis de l’eau dans son réservoir. Et le miracle s’est produit.

Il fait à nouveau de la vapeur.

Peut être qu’il avait juste besoin de vacances.

[Il n’y aura peut être pas d’autre billets cette semaine car je participe au tour du monde virtuel de Pokanel et ça me prends énormément de temps – Ben oui, c’est comme ça.]

Les dangers de la médecine infantile

docmaboulJ’ai emmené ma fille chez le pédiatre. Le pédiatre de la PMI. Pour une visite de contrôle.

D’où il est ressorti qu’elle avait sûrement un problème auditif (elle n’écoutait pas, elle a passé son temps à sauter partout et à jouer avec les 3-4 jouets à sa disposition) et un problème de strabisme (elle a fait une grimace alors qu’elle jouait dans la piscine à balles pile poil au moment où la pédiatre sortait des toilettes). Enfin, elle a dû être traumatisé par un changement dans son environnement familial (non non docteur, je vous assure) d’où un problème psychologique (elle était toute contente d’être allongée sur la table d’examen « comme à l’hôpital » et puis elle a passé son temps à sauter partout et à jouer avec les 3-4 jouets à sa disposition. Enfin, surtout à sauter partout)

Evidemment, j’aurai pu la gronder, voire la punir pour qu’elle se tienne tranquille. Là j’aurai juste eu droit au fameux « vous savez, Madame, vous devriez peut-être prendre rendez-vous avec un pédopsychiatre ». Comme la dernière fois.

(Résolution 2009: penser à changer de pédiatre.)