Le mal ne dort jamais

Je suis sous le choc.

Pour la première fois en deux fois 20 ans, j’ai été la cible d’un pickpocket du métro. Alors que je suis d’une prudence redoutable (rapport à toutes les fois où j’ai été témoin de vol à la tire et de pickpocketerie.)

Je te raconte.

L’autre fois, alors qu’il était à peine 09h30 du matin, j’étais assise dans le métro, le sac sur les genoux. Le métro arrive au terminus, je mets mon sac sur le dos, je sors de la rame et je file tel Buzz l’éclair à travers les nombreux couloirs. Et soudain, sur la fin, alors que je descends les dernières marches vers le quai de ma correspondance, je sens comme un flottement dans mon sac à dos.

Je le fais passer devant moi et que vois-je? La poche principale et la petite poche sur le devant grandes ouvertes!

Évidemment, je ne me suis rendue compte absolument de rien: pas de bousculade, pas de frôlement suspect, nada.

La bonne nouvelle, c’est que comme je trop futée pour mettre quoique ce soit de valeur dans un sac à dos non cadenassé, mon pickpocket a fait choux blanc. Dans le compartiment principal j’avais un second sac rigide (avec mon appareil photo dedans mais tellement lourd et coincé qu’insubtilisable) et dans la petite poche du gaffer et une poire à lavement. Rose. Pas de quoi intéresser mon voleur.

Depuis je me félicite de cette bonne vieille habitude que j’ai de ranger papier, clef et téléphone portable dans les poches de mes vêtements.

(Si tu veux savoir quel est le rapport entre du gaffer et une poire à lavement, je ne saurai trop te conseiller de suivre assidument le fil RSS de mon autre blog La Photo pour les nuls.)

Publicités

8 réflexions sur “Le mal ne dort jamais

  1. Ca n’a pas grand chose à voir mais j’ai assisté récemment dans le métro au vol d’un smartphone. Une petite dame jouait avec, au moment où la sonnerie indiquait la fermeture des portes, un gugusse l’a arraché de ses mains et est sorti sans qu’elle puisse réagir. Les gens sur le quai n’ont rien vu.

    • Oui je sais qu’ils font comme cela. C’est pourquoi je ne sors jamais mon iPhone quand je suis près des portes (et encore moins quand ça sonne) (oui je suis parano)
      (bienvenue)

  2. J’ai failli me faire voler mon téléphone aussi un jour, je voulais savoir l’heure, j’ai pas de montre et les panneaux d’affichage ne marchait pas, j’ai sorti le portable sur le quai du métro a place de Clichy, pis je me suis dis que je faisais une erreur, que c’est un peu craignos par ici.
    j’ai rangé le portable dans la pochette que j’avais autour du cou, on rentre tous dans la rame, beaucoup de gens… je n’aime pas la proximité des inconnus donc je suis assez méfiante, pis station d’après les gens sortent…sauf un gars qui continu de me coller, avec son classeur qu’il tient prêt de moi au dessus de ma pochette à téléphone…ni une ni 2 je tire la pochette …elle est ouverte, le téléphone dedans… après j’ai du me retenir pour pas lui en foutre une…

    • Mon téléphone est dans une pochette autour du cou aussi, mais sous mes vêtements Et je ne le sors dans la rue/dans le métro qu’en cas d’extrème urgence pour éviter le vol à l’arraché. Après je peux toujours me le faire piquer sous la menace, vu les écouteurs blancs bien reconnaissables qui sont parfois arrimés à mes oreilles.

      (oui je suis parano, je sais, mais c’est un smartphone à 700 boules, j’ai pas envie d’avoir à en racheter un avec mes deniers)

  3. Y a quelqu’un qui a donc désormais les oreilles propres, ou autre chose, c’est selon.

    Cela dit, j’ai pris l’habitude de garder toujours mon sac devant moi, mais c’est vrai que le métro j’y viens plus qu’en touriste désormais et les mésaventures récentes arrivées aux copines m’ont rendues encore plus méfiante.

    • Oui, tous les vols d’iPhone à la volée (Violette, emanu etc… ) m’ont rendues super méfiante également.

      Mais bon, c’est pas qu’à Paris non plus, hein. Il y a les même soucis dans tous les bus et les métros du monde 😉

  4. C’est quand même chiant ça. Me suis fais piquer dans une fêtes en ville mon tout vieux natel que j’aimais profondément. Le con à bien refermé la poche de mon sac que je ne perde pas mes cléf d’auto. Je trouve vraiment dégeulasse de voler les gens comme ça. Bon j’ai de la chance il n’y a pas de metro ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s