Dans lequel j’ai une frange

Je ne résiste pas à l’envie de poursuivre le récit de mon aventure capillaire tellement je sens que ça te passionne (comment ça « non »?)

Parce que figure toi, qu’hier midi je n’en pouvais tellement plus de ma coupe de l’Atlantide que je suis allée chez le coiffeur.

Comme mère Nature m’a attribué une chevelure qui pousse à la vitesse d’un escargot anorexique,  j’y vais genre une fois tous les 4 mois. Et comme je n’ai pas encore trouvé mon graal dans la profession, je change un peu tout le temps de maison. Enfin c’est pas vraiment ça. J’avais trouvé mon graal au mois de mai: pas cher, pas bavarde et plutôt douée avec des ciseaux. Sauf que la dernière fois que j’ai voulu y aller le salon avait mis la clef sous la porte. J’avais alors dirigé mes pas vers le coiffeur suivant (j’habite près d’une de ces rues où se succède un coiffeur, une banque, une agence immobilière, un coiffeur, une banque, une agence immobilière, un coiffeur, une banque… ). J’étais pas trop mal tombée – enfin surtout j’avais connu bien pire,  Donc ce midi je me suis dit : retournons chez le dernier en date, histoire de valider qu’il est top. Ou pas.

Et en fait, au milieu de cette succession d’artisan du coiffage aux vitrines avenantes et Lorealisées,  je me suis trompée de salon. Parce que dans celui du mois d’août, je suis sure que les fauteuil du shampouinage, ils ne massaient pas. Et là ils massaient (c’est divin).

Je me suis donc tenue un peu sur mes gardes. Et j’ai bien fait.

Parce que la capilliculturesse m’a fait un truc qui oscille quand même drôlement entre la coupe playmobil et le moine. N’est il pas?



Une coupe au bol, voilà, c’est le terme…

P.S: Et oui je reviens, parce que tu n’imagines pas combien c’est agréable de bloguer avec WordPress. D’ailleurs je suis en train d’y migrer la photo pour les nuls tellement les aperçus me manquent (et la gestion des commentaires)

Publicités

11 réflexions sur “Dans lequel j’ai une frange

  1. Sinon j’en connais un très sympa de coiffeur, qui parle pas trop (enfin moi je lui parle pas) mais c’est pas tout à fait à coté de chez toi … plus vers mon ancien chez moi (forcément).
    Tellement il fait ça bien et tranquille, j’y retourne.

  2. j’attends que « mon » salon ré-ouvre… j’ai les cheveux super longs… (et la frange au menton…)

    ‘tain ça fait bizarre, ta coupe, quand même… je suis pas sûre de te reconnaitre, dans la rue!!! 😉

    • Ca fait ultra bizarre, tu veux dire.
      Ce matin j’ai réussi à coller la partie frangesque plus ou moins sur le coté, ça fait boule uniquement quand on me regarde de 3/4 droite.

  3. Alors là il te faut une enormous fleur dans les cheveux! (genre avec une barrette pour te tenir cette frange qui ne va pas arrêter de t’agacer).
    (c’est divin ces fauteuils oui)
    (j’y suis allée aujourd’hui et je suis ravie. Pour une fois une qui m’a bien effilée, c’est pas compliqué bordel d’effiler des cheveux épais!? Pour 40€ j’ai eu le droit au soin, au massage de cuir chevelu, au café et à la conversation palpitante sur le caca de la petite fille de la coiffeuse grand mère depuis peu. Mais néanmoins jeune).

    • 40€? en provincie? tout se perd ma bonne dame: pour le même prix (bon OK, à 5 euros près) j’ai eu la même chose avec ne prime le silence de la coiffeuse. (en même temps vu que j’étais bien concentrée à jouer à Bejewelled sur l’iPhone elle a pas trop essayé de me parler 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s