Le bonheur si je veux

Cher tous

On a enfin trouvé le moyen de quitter la charmante bourgade de Bhuj (son lac, son clocher, ses vaches…).

Nous prenons donc la route demain dès l’aube accompagnées de notre fidèle chauffeur dans son Ambassador blanche pour Mont Abu, petit village du Rajasthan perché en haut d’une colline et accessible uniquement le jour (rapport à la route sinueuse qui y mène) Et vu les facilités d’accès, je ne sais pas trop comment on va en partir, mais j’ai une guide exceptionnelle avec moi.

Pour être en forme demain et affronter dans la joie et la bonne humeur les  350 km qui nous attendent, soit 8 heures de route en unité de temps indien , nous avons passé la journée à buller à la plage.

Parce que, oui, il y a des plages paradisiaque en Inde. Enfin une:

Publicités

Une réflexion sur “Le bonheur si je veux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s