Highway to hell

Cher tous,

Après une courte étape en pleine montagne, nous avons repris la route pour rallier Udaipur, perle du Rajasthan. L’autoroute même. Mais ne vas pas t’imaginer que c’est comme l’A6, oh la la pas du tout.

Déjà on est en Inde, alors la voiture roule à 50km/h; comme les bus, les trains et les ânes.

Il y a bien deux fois deux voies, avec un terre-plein central, mais tout le reste est indien: l’homme à dos d’éléphant qui avance sur le bas coté, les charettes tirées par des chameaux, les pietons qui traversent, les camions arrétés sur la file de gauche (on roule à gauche comme chez les anglais), les voitures qui prennent les sorties en sens inverse (ça c’est nous quand le chauffeur s’est aperçu qu’il avait loupé l’aire de repos avec la pompe à essence), les vaches qui traversent, les enfants qui jouent sur le terre-plein central…

Et puis, soudain, le chauffeur qui s’arrête brusquement sur le bas coté, devant une cahute, parce qu’il doit aller payer ses impôts . Oui, là, au milieu de nulle part, en bordure de l’autoroute.

Et du coup, je ne sais pas ce qui m’a le plus fait halluciner: l’éléphant ou la baraque du percepteur.

Publicités

2 réflexions sur “Highway to hell

  1. en Grèce, sur une autoroute (une vraie, avec des fous qui roulent très trèèèès vite), on a vécu la traversée d’un troupeau de chèvres… au galop, les chèvres… avec leur petit pâtre…

    t’as la photo de la cahute? 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s